Description du projet

Dans le cadre de ce projet, Abrinord s’est associé à la firme Habitat, une entreprise proposant des solutions fondées sur la nature visant à alimenter et accélérer la transition écologique afin de favoriser la résilience des territoires. L’équipe d’Habitat réalisera une caractérisation géomatique de la ZGIE, puis analysera les services écosystémiques rendus, pour finalement déterminer la valeur économique associée aux services évalués. De plus, la Chaire de recherche du Canada en économie écologique (CRCEE) de l’Université du Québec en Outaouais, dirigée par Jérôme Dupras, mène actuellement une étude à l’échelle de tous les bassins versants du Québec sur la disposition à payer des citoyens pour la restauration des milieux humides. 

Afin d’assurer une harmonisation du projet avec les besoins réels du milieu, Abrinord coordonnera une table de réflexion régionale, composée de partenaires municipaux, économiques et communautaires.

Durée : avril 2021 à janvier 2022

Objectifs

  • Déterminer la valeur économique de certains services écosystémiques liés à l’eau et aux milieux humides

  • Vulgariser l’information afin de la partager avec l’ensemble des acteurs de l’eau du territoire

  • Permettre aux acteurs responsables de l’aménagement du territoire de prendre des décisions éclairées basées sur les connaissances scientifiques les plus à jour

À propos des services écosystémiques

Les services écosystémiques sont les bénéfices que tirent les sociétés humaines des milieux naturels, par leurs rôles esthétique, récréatif et patrimonial, en plus d’être essentiels au bien-être et à la santé. Plusieurs services écosystémiques peuvent être associés aux milieux humides et hydriques, par exemple l’atténuation des inondations, le stockage du carbone, le maintien de la biodiversité et l’approvisionnement en eau. Dans le contexte des changements globaux, favoriser la pérennité de ces milieux et des services qu’ils fournissent pourrait permettre de répondre à certains enjeux de l’eau auxquels sont confrontées les communautés du territoire d’Abrinord.

Le projet permettra de mieux comprendre l’importance des 16 167 milieux humides, 3 354 lacs et 5 258 km de cours d’eau du territoire en évaluant la valeur économique des services rendus par ces milieux.

Activités prévues

  • Caractérisation géomatique de la ZGIE (Habitat)
  • Analyse des services écosystémiques rendus (Habitat)
  • Évaluation de la disposition à payer des citoyens pour la conservation des milieux humides (CRCEE)
  • Consultation des acteurs de l’eau via une Table de réflexion régionale
  • Campagne de sensibilisation et d’information issue des résultats du projet

Membres de la Table de réflexion régionale

  • Accord Laurentides
  • Conseil régional de l’environnement des Laurentides
  • Conservation de la nature Canada

  • Coopérative Terra-bois

  • Éco-corridors laurentiens
  • Institut des territoires

  • MRC d’Argenteuil
  • MRC des Laurentides

  • MRC des Pays-d’en-Haut
  • MRC de La-Rivière-du-Nord

  • Ville de Mirabel

Communiqués de presse

Si vous désirez vous impliquer, ou simplement rester informé de la démarche, vous êtes invité à contacter Mme Aurélie Charpentier, coordonnatrice.

Contactez Aurélie

Partenaires du projet

Partenaires financiers

Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau, lié au Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable.