Description du projet

Le Programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES), mis sur pied en 2008 par le gouvernement du Québec, a été développé afin de « dresser un portrait réaliste et concret de la ressource en eaux souterraines des territoires municipalisés du Québec méridional dans le but ultime de la protéger et d’en assurer sa pérennité ». Depuis avril 2018, l’Université du Québec à Montréal a entrepris une étude pour acquérir des connaissances sur les eaux souterraines dans la zone Laurentides-Les Moulins, couvrant une superficie de 11 150 km2 et recoupant 6 municipalités régionales de comté de 4 organismes de bassins versants.

Déroulement du projet

  • Phase 1 : État des connaissances actuelles par la collecte et la synthèse des données existantes (2018-2019)

  • Phase 2 : Réalisation de travaux terrain pour l’obtention de données complémentaires (2019-2020)
  • Phase 3 : Analyse et synthèse des résultats, ainsi que le transfert des connaissances aux gestionnaires de la ressource (2020-2021)

Objectifs du projet

  • Comprendre la nature des formations aquifères;
  • Connaître l’origine et les directions d’écoulement de l’eau souterraine;
  • Décrire la qualité de l’eau souterraine;
  • Quantifier le bilan hydrique de l’aquifère et les volumes d’eau souterraine;
  • Déterminer la vulnérabilité de l’eau souterraine aux activités humaines.
Consulter le dépliant explicatif
En savoir plus sur le PACES

À propos du territoire

6 MRC:  

    • Antoine-Labelle
    • Argenteuil
    • Les Laurentides
    • Les Moulins
    • Les Pays-d’en-Haut
    • La Rivière-du-Nord

4 OBV partenaires:

    • Organisme de bassin versant de la rivière du Nord (vert)
    • Comité du bassin versant de la rivière du Lièvre (bleu)
    • Comité des bassins versants des Mille-Iles (rose)
    • Organisme de bassins versants des rivières Rouges, Petite Nation et Saumon (jaune)

Qu’est-ce que l’eau souterraine ?

L’eau souterraine est l’eau qui se trouve sous le niveau du sol et qui remplit les fractures du socle rocheux ou les pores présents dans les milieux granulaires (ex : sable et graviers). Contrairement à une rivière ou à un ruisseau, l’eau souterraine n’est pas canalisée; elle circule dans les formations géologiques de l’espace souterrain.

L’eau souterraine fait partie intégrante du cycle de l’eau. L’eau provenant des précipitations s’infiltre dans le sol, circule jusqu’à la nappe phréatique et se déplace vers une zone de résurgence située en aval.

Ateliers de transfert des connaissances

Dans le cadre du PACES Laurentides-Les Moulins, le Réseau québécois sur les eaux souterraines (RQES), en collaboration avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM) organise quatre activités de transfert de connaissances.

Atelier 1 : Découvrir notre PACES et le lier aux enjeux de notre territoire

L’objectif général de ce premier atelier est d’introduire le projet aux acteurs de l’aménagement du territoire et de l’eau. Plus spécifiquement, cet atelier permet de:

  • Acquérir des notions de base en hydrogéologie pour communiquer avec les chercheurs et les hydrogéologues;
  • Comprendre à quoi les connaissances du PACES peuvent servir;
  • Identifier les attentes et besoins face au PACES;
  • Partager les enjeux de protection et de gestion des eaux souterraines de notre territoire;
  • Identifier les modes de communication désirables et réalistes entre les chercheurs et les acteurs du territoire.

Les activités de l’atelier sont organisées autour de présentations magistrales, d’activités en sous-groupes et de discussions. Cet atelier a été rendu possible grâce au financement du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques.

Documentation :

Présentation
Cahier du participant

Vidéos :

Les eaux souterraines: une introduction
Les faits saillants du PACES Vaudreuil-Soulanges

Si vous désirez vous impliquer, ou simplement rester informé de la démarche, vous êtes invité à contacter Mme Aurélie Charpentier, coordonnatrice – mobilisation et soutien au milieu.

Contacter Aurélie

Communiqués de presse

Partenaires du projet