Description du projet

Issu du Plan collectif pour la pérennité des usages et des écosystèmes de la baie de Carillon, le projet de réalisation du plan de conservation des milieux riverains répond à la majorité des problématiques identifiées lors du diagnostic de la zone d’étude, soit la dégradation des milieux naturels riverains et des milieux humides, la perte de biodiversité, les inondations récurrentes du secteur, la perte d’accessibilité, les conflits d’usage, l’accumulation de débris et l’atténuation du sentiment d’appartenance des riverains. À terme, les livrables du projet permettront à la baie de Carillon de retrouver les conditions nécessaires pour assurer la pérennité de ses écosystèmes ainsi que ses attraits récréotouristiques. Ils permettront aussi à la Municipalité et aux riverains de s’adapter aux changements climatiques à travers un aménagement durable du territoire.

Objectifs d’aménagement durable du territoire :

  • restauration et aménagement durable des milieux riverains;
  • protection des habitats d’espèces fauniques et floristiques à statut;
  • gestion intégrée des risques d’inondation;
  • amélioration de la qualité du paysage;
  • amélioration de l’accessibilité aux milieux naturels.

À propos du territoire

Les rives de la baie de Carillon sont composées essentiellement de complexes de milieux humides exceptionnels reconnus pour abriter des espèces floristiques rares, de même qu’une multitude d’espèces fauniques. Les nombreux services écologiques rendus par ceux-ci sont tout autant appréciables et ont valu à tout le secteur d’être retenu comme noyau de conservation dans la Stratégie de conservation de la MRC d’Argenteuil. D’ailleurs, le Gouvernement du Canada en a fait un Refuge d’oiseaux migrateurs en 1931 et le Gouvernement du Québec a créé la Réserve écologique de la Persqu’Île Robillard en 2000. Plus encore, étant située dans la rivière des Outaouais, à l’embouchure de la rivière du Nord, la baie de Carillon fait partie du territoire maritime québécois, contribuant ainsi à la richesse sociale et environnementale, non seulement de la communauté locale ou de la région, mais de toute la province.

Activités prévues

  • Rencontres individuelles avec les propriétaires agricoles et forestiers
  • Évaluation des opportunités socioécologiques d’aménagement
  • Caractérisation des propriétés (cahiers de propriétaires et plans d’aménagement)
  • Plan de protection et de valorisation des terrains municipaux
  • Corvées de nettoyage
  • Caractérisation des sols de remblai et décontamination au besoin
  • Préparation des sols pour la plantation
  • Activités de plantation de végétaux
  • Réalisation d’aménagements fauniques
  • Aménagement d’outils de sensibilisation et d’interprétation
  • Activité de dévoilement des terrains

DURÉE DU PROJET: Septembre 2019 à octobre 2021

Si vous désirez vous impliquer, ou simplement rester informé de la démarche, vous êtes invité à contacter Mme Mélanie Lauzon, chargée de projets.

Contacter Mélanie

Communiqués de presse

Partenaires du projet

Partenaires financiers

Ce projet est financé par le Programme Affluents Maritime visant la mise en œuvre d’actions issues des plans directeurs de l’eau qui concourent à la Stratégie Maritime du Gouvernement du Québec, le Programme national de verdissement d’Arbres Canada, ainsi que par le Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse Desjardins d’Argenteuil.