Description du projet

D’une superficie de 31 km2, le bassin versant de la rivière Saint-Antoine se déploie dans les municipalités de Saint-Jérôme, Mirabel et Sainte-Sophie. Le besoin d’assurer la pérennité des usages de l’eau dans le bassin versant, ainsi que des considérations relatives au bien-être collectif ont motivé l’élaboration d’un Plan d’action pour la rivière Saint-Antoine, affectueusement appelée La petite rivière. La création d’un sentiment d’appartenance envers la ressource, notamment possible via une meilleure accessibilité aux milieux hydriques, constitue l’un des principaux objectifs sociaux relié à la gestion de l’eau. Les constats ont également permis de réaliser que la qualité, la quantité et la perte des services écologiques sont préoccupants. La démarche de gestion intégrée centrale au projet vise également à favoriser le rapprochement des acteurs locaux, ainsi qu’une prise en charge collective du bassin versant de la rivière Saint-Antoine.

ANNÉE DE RÉALISATION : 2017-2018

Mobilisation de plusieurs partenaires

RETOMBÉES DU PROJET

  • Portrait-diagnostic pour le bassin versant
  • Récit géographique du territoire
  • Plan d’action concerté
  • Rapprochement des acteurs locaux dans l’atteinte d’un objectif commun
Voir le récit géographique
Lire le plan d’action concerté

UNE VISION PARTAGÉE DU TERRITOIRE

La pérennité des usages de l’eau, l’intégrité des écosystèmes aquatiques et riverains, ainsi que le bien-être collectif dans le bassin versant de la rivière Saint-Antoine sont assurés grâce à la mobilisation des acteurs et à la création de synergies favorisant la prise en charge collective d’actions concertées dans une perspective de développement durable.

Si vous désirez plus d’informations sur le projet, vous êtes invité à contacter Mme Aurélie Charpentier, coordonnatrice.

Contacter Aurélie

Partenaires financiers

Ce projet est rendu possible grâce à la participation financière de la MRC de la Rivière-du-Nord dans le cadre du Fonds de développement des territoires 2016-2017, ainsi que la Ville de Mirabel dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie.